Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

La délégation marocaine malmenée lors d'une rencontre officielle au Mozambique

25 août 2017 10:26
192 0
La délégation marocaine malmenée lors d'une rencontre officielle au Mozambique

Le Mozambique, soutien historique de l’Algérie et du polisario, a voulu imposer ce dernier dans une réunion de suivi de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Ticad).

La réunion ministérielle de suivi de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD), qui se déroule actuellement à Maputo au Mozambique (23-25 août), a connu de nombreuses péripéties. En effet, les autorités mozambicaines, soutien historique de l’Algérie et du polisario, ont voulu imposer dans cette réunion la présence du polisario, qui n’a pas été invité par la partie japonaise.

"Le format de la conférence n'a pas changé et ses réunions demeurent ouvertes uniquement aux Etats africains reconnus par le Japon, ce qui exclut le polisario", a souligné une source proche de la délégation marocaine participant à cette réunion, citée par la MAP.

En effet, la réunion préparatoire des hauts-fonctionnaires n’a pas pu se tenir, en raison du désaccord sur le format mais aussi, du refus de certains pays, notamment le Japon, de permettre la présence du polisario.

D’ailleurs, la réunion ministérielle a connu elle aussi un retard considérable, rappelle-t-on.

Face à la complicité scandaleuse du pays hôte et de sa violation flagrante de tous les engagements pris avec le Japon, les membres de la délégation marocaine ont été contraints d’assister la partie japonaise pour que seules les délégations officiellement invitées et disposant des accréditations nécessaires accèdent à la salle de réunion, ce qui n’est pas le cas des membres du polsario.

Après plusieurs heures de débats, les autorités mozambicaines ont décidé d’agir de manière unilatérale ordonnant à leurs forces de sécurité, y compris des éléments en tenue militaire, d’agresser des membres des délégations japonaise et marocaine.

Le ministre mozambicain des Affaires étrangères a ainsi introduit la délégation du polisario dans sa délégation, par une porte dérobée et leur a offert des sièges réservés au Mozambique, le polisario s’étant ainsi dilué dans la délégation du pays hôte.

La TICAD est une initiative lancée en 1993 par le gouvernement japonais, avec la participation du bureau du conseiller spécial pour l'Afrique de l'Organisation des Nations unies, du PNUD et, depuis 2000, de la Banque mondiale, pour promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement.

Source: medias24.com

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0