Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Dialogue social: le gouvernement n'a aucune intention de se soustraire aux engagements, assure El Othmani

10 octobre 2017 07:15
11 0

Le gouvernement est déterminé à garantir le succès du dialogue social et n’a aucune intention d’utiliser ce dialogue pour gagner du temps ou de se soustraire aux engagements comme véhiculent certains milieux, a souligné, lundi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

Le gouvernement est engagé à institutionnaliser le dialogue social comme étant un principe, une méthodologie et un moyen de coopération commune entre les différentes parties, a indiqué El Othmani dans une allocution à l’occasion de la première rencontre du premier round du dialogue social en présence des représentants des quatre centrales syndicales les plus représentatives et d’une délégation de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), conduite par Miriem Bensalah Chaqroun.

Dans ce contexte, il a relevé que, pour le gouvernement, le dialogue social est un mécanisme fondamental et indispensable pour développer la coopération entre les différents partenaires économiques et sociaux, faisant remarquer que le dialogue social est la voie pour réaliser la paix sociale et un mécanisme nécessaire pour le développement économique et social du royaume.

El Othmani a également mis l’accent sur le rôle central des syndicats dans la défense des revendications de la classe ouvrière dans le cadre du respect mutuel, faisant part de l’engagement du gouvernement d’activer tous les mécanismes du dialogue aux niveaux central ou sectoriel.

Outre l’instauration du dialogue social et la tenue régulière de ses réunions, d’autres conditions s’avèrent nécessaires pour atteindre les objectifs escomptés, notamment une réflexion collective pour réaliser un équilibre entre les différents défis, a expliqué le responsable gouvernemental.

A cet égard, il a insisté sur l’impératif d’adopter une action collective, d’édifier une relation basée sur l’entente entre les différentes parties et de se mettre d’accord sur les engagements pouvant être réalisés, rappelant les piliers permettant la réussite du dialogue social, dont notamment la préservation de la compétitivité de l’entreprise nationale, la protection des libertés et des droits de la classe ouvrière, la garantie des équilibres et l’amélioration de la situation des catégories les plus vulnérables et ce dans le cadre d’un dialogue commun.

Lire aussi: Madrid va de l'avant sur la suspension d'autonomie de la Catalogne

Source: h24info.ma

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0