Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

L'ONU a un nouveau plan pour sortir la Libye de l'impasse politique

11 octobre 2017 15:43
10 0
L'ONU a un nouveau plan pour sortir la Libye de l'impasse politique

Modifier l’accord de paix de 2015 dans le cadre de la crise libyenne. C’est cette nouvelle alternative que veulent explorer les Nations unies pour une résolution politique de la crise libyenne.

Mardi, le Conseil de sécurité a entériné un plan d’actions proposé par Ghassan Salamé, le nouvel émissaire de l’ONU en Libye, qu’il avait présenté à New York le 20 septembre 2017.

Cette nouvelle feuille de route prévoit entre autres un processus politique inclusif géré par les Libyens sous l‘égide de l’ONU et qui prendra en compte toutes les composantes de la crise, y compris les milices. Bien sûr, précise l’ONU, à condition que ces composantes veuillent jouer le jeu de la démocratie.

Dans les faits, l‘émissaire de l’ONU entend rassembler les partis rivaux autour d’un cadre institutionnel pour aboutir à des élections générales, l’année prochaine. Cette transition pourra dès lors déboucher “sur une gouvernance stable, unifiée, représentative et efficace, dans le cadre de l’Accord politique”, “seul cadre viable pour mettre un terme à la crise politique en Libye”.

La Libye traverse une véritable impasse politique depuis l’assassinat en 2011 de son leader Mouammar Kadhafi, qui a par ailleurs ouvert la voie au chaos. Le manque d’autorité politique a amplifié le pouvoir des centaines de milices, mais également les trafics en tout genre : la traite des êtres humains, le trafic de carburant et les réseaux djihadistes.

Fin juillet, une lueur d’espoir a cependant lui avec la rencontre entre le chef du gouvernement d’union nationale Fayez Al-Sarraj et le maréchal Haftar, l’homme fort de l’Est libyen.

Les deux hommes ont convenu de travailler en vue d‘élections présidentielles et parlementaires et de trouver une feuille de route pour sécuriser le pays contre le terrorisme et la traite.

Source: fr.africanews.com

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0