Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Nicolas Sarkozy propose une réunion avec François Fillon et Alain Juppé, "pour trouver une voie de sortie". Suivez notre direct

6 mars 2017 08:02
128 0
Nicolas Sarkozy propose une réunion avec François Fillon et Alain Juppé, "pour trouver une voie de sortie". Suivez notre direct

S'estimant conforté par le rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de ses partisans au Trocadéro, François Fillon a exclu de se retirer.

09h29 : Nicolas Sarkozy appelle à "trouver une voie de sortie digne et crédible à une situation qui ne peut plus durer". "Face à la gravité de la situation (...) chacun a le devoir de tout faire pour préserver l'unité", écrit l'ancien président.

09h25 : Nicolas Sarkozy propose une réunion à trois avec François Fillon et Alain Juppé "pour trouver une voie de sortie", selon un communiqué.

• Nouvelle folle journée pour la droite. Alain Juppé doit faire une déclaration à la presse ce matin. Le comité politique des Républicains se réunit ce soir. François Fillon, lui, exclut de se retirer, malgré les pressions ce matin encore. • Le beau-frère de Pascal Troadec a avoué en garde à vue à Brest avoir tué les quatre membres de la famille, portée disparue à Orvault, près de Nantes, depuis mi-février.

• PSA est parvenu à un accord avec General Motors afin d'acquérir sa filiale automobile européenne, Opel et Vauxhall, pour 1,3 milliard d'euros. PSA va devenir le deuxième constructeur d'Europe.

09h16 : Jean-Christophe Fromantin était derrière François Fillon, hier au Trocadéro à Paris. Invité de France 2 ce matin, le maire de Neuilly a lancé : "mais qui entretient la petite musique du PenelopeGate ? Ses anciens amis!"

08h59 : Eric Ciotti maintient lui aussi son soutien à François Fillon, ce matin sur RTL. Le député des Alpes-Maritimes "croit, plus que jamais", en la capacité du candidat de faire gagner la droite à la présidentielle. Il appelle "à l'unité et au rassemblement". Pour lui, le rassemblement des pro-Fillon hier au Trocadéro à Paris "marque un tournant".

08h50 : Sur franceinfo, Jean-François Copé, lui, maintient son "soutien" à François Fillon, "le seul candidat" de la droite. Il attend tout de même des clarifications.

08h43 : Un ex-Premier ministre taclé par un autre ancien chef du gouvernement. Ce matin sur BFMTV, Dominique de Villepin renouvelle ses critiques. "Aujourd'hui, la candidature de François Fillon est impossible pour des raisons de principe", lâche-t-il.

08h31 : Patrick Stéfanini, l'ex-directeur de campagne de François Fillon, appelle également ce matin sur Europe 1 à une rencontre des figures de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé en tête, pour trouver une issue à la crise.

08h27 : La question est que faire pour contrer Le Pen et arrêter d'être la risée du monde.

08h26 : C'est le programme de Mr FILLON lui SEUL le portera sinon on votera LEPEN.

08h26 : Si Fillon est mis en examen il se voit très bien continuer et devenir président de la République !! On croit rêver !!! Drôle d'image de notre pays !

08h26 : Le mieux (pour la gauche) serait qu'ils se présentent tous les 3 !

08h25 : Les déclarations des ténors des Républicains, appelant ce matin à trouver une solution à la crise provoquée par l'affaire Fillon, vous divisent.

08h22 : "Je crois que beaucoup de nos électeurs sont paumés", reconnaît Patrcick Stefanini sur Europe 1. L'ancien directeur de campagne de François Fillon en appelle une fois encore au candidat pour leur apporter "une clarification".

08h17 : Le sarkozyste Christian Estrosi milite, lui aussi, pour une rencontre tripartite entre les trois candidats arrivés en tête de la primaire de la droite pour tenter de sortir la campagne présidentielle des Républicains de l'ornière.

08h14 : Christian Estrosi poursuit le travail de sape, ce matin sur CNews. François Fillon "ne peut pas gagner", assure-t-il. Hier soir, le président de la région Paca avait indiqué hier vouloir rencontrer François Fillon, avec Valérie Pécresse et Xavier Bertrand, aujourd'hui, pour le convaincre d'une "sortie respectueuse".

08h03 : "La question, c'est : qui peut nous sortir du pétrin ?", expose Yves Jégo sur franceinfo. Jean-Louis Borloo "peut jouer un rôle", estime le vice-président des centristes de l'UDI, qui veut un duo Alain Juppé-Jean-Louis Borloo pour remplacer François Fillon.

07h55 : Les grandes manœuvres continuent ce matin au sein des Républicains. Sur RTL, Thierry Solère, l'organisateur de la primaire de la droite et ex-porte-parole de François Fillon, lance un appel : il demande aux trois candidats arrivés en tête à la primaire de se rencontrer.

07h07 : François Fillon fait la une de la presse ce matin, au lendemain de son rassemblement de soutien au Trocadéro à Paris. Il est "toujours candidat malgré la tempête", "sans sourciller". Il reste "droit dans ses bottes", selon la formule d'Alain Juppé, et "ne cède pas".

• Nouvelle folle journée en vue pour la droite. Alain Juppé doit faire une déclaration à la presse ce matin. Le comité politique des Républicains se réunit ce soir. François Fillon, lui, exclut de se retirer, malgré les pressions et les mauvais sondages. • Dix-neuf départements de l'ouest et du centre de la France sont placés en vigilance orange aux vents violents. L'alerte vise une "nouvelle tempête" qui va "circuler sur la France" à partir de ce matin.

• L'enquête sur la disparition de la famille Troadec a connu un nouveau rebondissement avec la garde à vue à Brest de la sœur du père de famille disparu et de son mari, et la piste d'un différend familial sur fond d'héritage.

23h10 : Ce live est terminé pour ce soir. Retrouvez l'intégralité des informations développées par franceinfo sur notre page d'accueil. En voici l'essentiel.

22h04 : Sur Twitter, le maire de Tourcoing, proche de Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin, annonce qu'il quitte l'état-major des Républicains.

22h02 : . @ pierre Godon . Juppé peut aussi demander que l'on respecte le choix des français et qu on soutienne Fillon !

Source: francetvinfo.fr

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0