Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Santé. Un tiers des Français souffre de maladies de peau

26 septembre 2017 09:38
23 0
Santé. Un tiers des Français souffre de maladies de peau

Selon une large étude de la Société française de dermatologie, un tiers des Français de plus de 15 ans est, actuellement, touché par des maladies de peau. Avec des conséquences graves (anxiété, dépression) pour plus de la moitié d’entre eux.

C’est le nombre de Français (âgés de plus de 15 ans) touchés par des maladies de peau aujourd’hui. Soit une personne sur trois. Les femmes sont les plus concernées ici : 33 % contre 28 % d’hommes. 80 % de ces seize millions d’habitants souffrent même de deux maladies de peau.

L’acné arrive en pôle position avec 3, 3 millions de Français concernés, devant l’eczéma (2.5 millions), le psoriasis (2,4 millions), les maladies du cuir chevelu (2,3 millions).

Viennent, ensuite, les mycoses (2, 2 millions), les maladies des ongles (2,1 millions), les taches brunes (1,8 million), les verrues (1,7 million), l’herpès (1,22 million).

En queue de peloton : les allergies solaires (1,19 million) et les grains de beauté jugés suspects (1,1 million).

Selon un sociologue, « parce qu’elles sont visibles, les maladies de peau sont parmi les plus stigmatisantes qui soient. » Ainsi, 54 % des personnes atteintes d’une maladie de peau souffrent d’anxiété ou de dépression. Et 60 % des patients atteints de maladies chroniques graves se sentent abandonnés par la médecine.

« Certains patients, en errance, vont jusqu’à utiliser de la poudre de marbre (recettes dénichées sur le Web) dans l’espoir de jours meilleurs. Ceci ne fait qu’aggraver leur cas », poursuit un autre médecin.

Une prise en charge rapide est préconisée, certes, mais où ? Pour obtenir un rendez-vous chez un dermatologue, il faut souvent se lever de bonne heure !

Aujourd’hui, la France compte environ 3 500 dermatologues, alors qu’il y a 7 000 cardiologues. La spécialité « de la peau » a perdu 9 % de ses effectifs en dix ans. Aujourd’hui, seulement 450 nouveaux dermatologues sont formés chaque année.

Cette enquête statistique de la Société française de dermatologie a été réalisée auprès de 20 012 Français, à la fin de l’année 2016. C’est la plus grande étude épidémiologique nationale jamais menée en dermatologie.

Source: ouest-france.fr

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0